(UNE NUIT) à La Gare Franche

12 novembre 2018

La maison d’artistes la Gare Franche à Marseille nous a accueillis en résidence du 5 au 9 novembre pour des séances de répétition de (UNE NUIT). Ces quelques jours ont été ponctués de temps de construction, de répétition, de recherche, de travaux de mise en corps. Une semaine riche et mouvementée avec une équipe dans les starting blocks… c’est parti !

 

 

Pour entamer cette semaine de résidence en pleine forme, tous les matins : des travaux de conscience du corps, d’écoute, de relation au temps, à l’espace, à l’autre. Un exercice tout en mouvement et en concentration pour mieux aborder la façon dont on travaille ensemble sur le plateau avec les éléments scénographiques. Ce qui nous a permis de faire corps avec le spectacle et de s’immerger dans les différents chapitres de la partition en équipe.

Ces moments ont été riches en sensations et précieux pour les semaines à venir !

De l’expérimentation à l’écriture, en passant par le jeu et la technique nous avons avancé au jour le jour sur les différents éléments qui composent la séquence des Voix Croisées. La partie recherche reste le moteur de ce projet et nous captive toujours autant.

Les tests sonores et visuels ont été poursuivis ainsi que la mobilité des éléments scénographiques (enceintes, écrans, dispositifs de projection). On partage ça avec vous en images un peu plus bas !

Quant aux toiles de projection, elles sont terminées !

Côté visuels et images projetées, les travaux initiés dans les précédentes résidences ont été continués. Une belle évolution de ce chapitre se dessine sous nos yeux…

Partition, place du public, espace de jeu, chorégraphie, répartition du son, rythme, bande son, bandeaux visuel, rendez-vous, respiration… À l’issue de cette semaine nous repartons avec de nombreuses avancées qui nous permettront de finaliser la partition des voix croisées, mêlée de sons, de projections, et de mouvements.

L’équipe du film est également venue pour rencontrer le reste de l’équipe. Un travail d’écriture en cours pour un projet de documentaire de création qui se déroule au fil du fleuve…

 

Le projet (UNE NUIT) se construit et prend vie avec l’aide de nombreux complices, merci à toute l’équipe présente pour cette résidence et merci à la Gare Franche pour cet accueil chaleureux !

À tout bientôt pour la suite…

 

 

Soumaya, stagiaire de folie

Mots-clefs :
Gymnase Inondation Nuit Marseille DREAL Auvergne-Rhône-Alpes Gare Franche Plan Rhône Union Europénne
Plus d'infos sur (UNE NUIT)